mardi 12 janvier 2010

«Vous avez un nouveau message»

«Le cinéma moon: gare au type portant une fausse paire de lunettes armani. ferme ton portable & pointe-toi ici » C’est le dernier message que j’ai reçu avant que mon portable ne rende l’âme. Plus de batterie. Au coin de la rue, un mec louche vend des fausses lunettes Armani. Voilà plus d’une heure que j’attends, adossée au Cinéma Moon Palace. Je détaille une vieille affiche. Knock at Any Door. Un film de Bogart. Armani boy siffle, rigole seul. Il est défoncé. Déjà six passants ont acheté sa camelote made in Bangladesh. « Gare au type portant une fausse paire de lunettes Armani ». Tsss ! Putain d’informateur, j’aurais pu crever mille fois. En face, une fille paumée me regarde, les cheveux sales ramassés en chignon improbable, un imper gris, crasseux qui couvre à peine une robe vulgaire à imprimé léopard, des stiletto rouges, risibles. Probablement une traînée qui attends son proxénète. Sale nuit. Je cherche dans mon imper, sors une clope, regarde autour de moi, m’impatiente. En face, la traînée pose les mêmes gestes. Une vitrine... MON reflet dans une vitrine. Je porte une robe léopard. Merde.

1 commentaire:

le rimailleur a dit…

Super photo du titre.